hand heart

SOCIAL

La lutte contre la précarité est pour moi une préoccupation constante, qui m’a notamment amené à soutenir l’introduction d’un salaire minimum. Afin de ne pas voir se développer une société à plusieurs vitesse à Genève, je souhaite :

  • Lutter contre les discriminations en instaurant la règle du CV anonyme pour les administrations publiques et entamer une réflexion pour l’établissement d’une loi s’appliquant sur le secteur privé.

 

  • Renforcer la protection des travailleuses et travailleurs de l’économie informelle grâce à une responsabilisation accrue des employeurs ;

 

  • Inciter les entreprises à engager une main d’œuvre locale.

 

  • Encourager la conclusion de conventions collectives de travail et développer le partenariat social ;

 

  • Apporter un soutien accru à l’intégration des jeunes diplômé·es sur le marché du travail, notamment en instaurant des conditions cadres renforcées pour les stages.