Avant que le Canton régule à nouveau le nombre de médecins exerçant en privé, ces derniers se dépêchent de s’installer. De leur côté, les HUG veulent créer une filière «senior».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code