L’humain

Gosse de Plainpalais, fils de commerçants et petit-fils d’ouvriers, j’ai à cœur de placer l’humain au cœur de mes préoccupations et des décisions. Médecin engagé, j’ai toujours défendu les plus faibles et les plus vulnérables. Il faut redonner du pouvoir de vie aux gens.

 

L’altruisme

Membre de plusieurs associations et fondations caritatives actives à Genève et dans les pays en voie de développement, j’aime donner du tempspour des actions sociales. Cet été, je me suis rendu en Haïti, pour partager un peu de ma connaissance. Aider l’autre à travers ce bénévolat m’est important.

 

Le sport

Grenat depuis mon enfance, je soutiens le sportà Genève et ai créé une société qui s’occupe d’athlètes de haut-niveau afin de développer leur vision périphérique et leurs performances cognitives. Passionné de cyclisme, j’aime me ressourcer sur mon vélo à travers les routes du canton ou au fil des cols gravis.

 

L’entreprise

Entrepreneur engagé, je considère la liberté entrepreneuriale, le risque et la possibilité de réaliser ses rêves d’entreprise, petite ou grande, comme une chance à saisir et à chérir. Cela doit s’accompagner d’une formation professionnelle garantie tout au long de la vie. La Suisse doit être innovante à travers un fort soutien de la recherche.

 

La diversité

Je veux une Suisse ouverte sur l’Europe et le monde. La diversité est une chance extraordinaire. Chacune, chacun doit avoir les mêmes droits. Le mariage pour tous doit être une réalité. Pouvoir être soi et être heureuxest ce qui compte réellement. La médecine est en cela un bel exemple. Tout le monde, quelque soit sa condition, doit avoir accès aux soins, doit pouvoir garder son secret médical et conserver ses données personnelles.

 

L’écologique

La question n’est plus aujourd’hui de savoir s’il faut agir pour l’environnement, mais à quel rythme. Les réformes doivent se faire avec un agenda clair et déterminé, mais sans que la population ne soit écrasée par les taxes et les interdictions. La transition écologique est indispensable, cela signifie que l’économie doit être au service de l’écologie pour une Suisse durable.

 

Le travail

J’ai a cœur de tout faire pour ne pas laisser de côté des citoyens sans emplois, pour raison économique ou d’âge. Le soutien à une reconversion et à un accès à de nouvelles professions doit se faire tout au long de la vie. L’âge de la retraite va augmenter ? Soit, mais uniquement en tenant compte de la pénibilité du travail et de la féminisation, sinon la société ne sera pas juste.

 

La proximité

Nos agriculteurs font un travail essentiel et sont les garants de la conservation du territoire. Nous devons défendre et valoriser le commerce de proximité dans le respect d’une agriculture tournée vers le un but commun : produire sain pour manger sain. Il est capital de réduire les taux de sel, de sucre et de gras dans notre alimentation. Cela doit être l’évidence. La santé doit être placée au cœur des décisions politiques. Le commerce de proximité doit être prioritaire, valorisé et soutenu.